6 routines pour se simplifier vraiment la vie de parent

Vive les routines

On peut se simplifier la vie de parent par les routines.

C’est moi qui écrit ça.

La fille qui D E T E S T E les routines. Hé oui. Mais avec les enfants, il y a des choses qui sont quand même plus faciles à vivre avec les routines :).
A la maison, on a créé des routines pour les parents (haaaa ne plus avoir à réfléchiiiiir, et hop une partie de la charge mentale qui disparait!) ou pour les enfants (ils en ont parfois besoin pour se rassurer, ça les aides à s’autonomiser… et de temps en temps … ils font tout seul!)

Je vais vous donner ci-dessous quelques routines potentielles à mettre en place. C’est à prendre en tant qu’exemple, en tant qu’inspiration plus qu’en copier-coller. J’en ai choisi de très différentes pour que vous ayez un bon aperçu)

Pourquoi, sur quels sujets et comment mettre une routine familiale en place?

Ha oui, tiens, pourquoi? Pour réfléchir une bonne fois pour toute à quelque chose que l’on vit tous les jours. Pour y réfléchir en couple ou en famille via un conseil de famille si les enfants sont assez grands. Et hop, c’est encore un peu de charge mentale qui est distribuée! Hé oui, ok c’est souvent la femme qui met le sujet sur le tapis. Mais ainsi, ce n’est pas forcement elle qui prend en charge ET sa résolution ET son application.

Pour ce faire, c’est assez simple en théorie du moins (en pratique, il faut parfois avoir quelques astuces pour mener à bien cet échange). On dit à sa famille que l’on a un soucis avec …. « le rangement des habits », le « choix des menus », etc etc. On ne nomme personne on parle uniquement du problème. Et on tente tous ensemble de trouver une solution. Charge mentale KO.

Sur quels sujets… je dirais, commencer par ce truc sur lequel vous râlez TOUS LES JOURS (les chaussures pas rangées, cette maison désordonnée, ce départ à l’école chaotique)… Un truc en haut de votre charge-mentale-list.

Prenez un sujet.
UN Seul.
Je vous voir venir avec votre idée révolutionnaire de tout changer d’un coup de baguette magique.

Mais ça met du temps à se mettre en place une routine.

Ça s’ajuste parfois. Vous risquez de vous noyer ou de dégouter votre smala avec des dizaines de routines d’un coup.
L’idée de la routine, c’est quand même qu’elle passe quasi inaperçue au bout d’un moment. Alors patience et longueur de temps… 😉

Je vous propose ci-dessous différentes routines que nous avons essayées, parfois abandonnées pour mieux la reprendre ensuite… ou pas. Mais elles nous ont toujours beaucoup apporté. Chacune d’entre-elle répond bien sûr à un besoin mais aussi une démarche différente.

Routine du ménage

Je commence par une routine pour soi. Vous allez me dire que je parlais de charge mentale, que je suis une femme et que je commence à faire une équation bizarroïde routine ménage = routine pour la femme et que donc cette histoire de charge mentale résolue par des routines ce n’est que du blabla.

Pas tout à fait faux. Pas juste non plus.

Il se trouve que je travaille à la maison, je suis à la maison bien plus que mon mari. De fait, j’apprécie encore plus que lui quand c’est propre et rangé.
On a tenté de s’approprier ce qui était le plus logique / facile pour chacun d’entre-nous en fonction de nos affinités, de notre temps etc.
Lui gère systématiquement le lave-vaisselle par exemple (remplir, débarrasser, ranger…) et paie une aide ménagère (qui fait essentiellement les sols).
Moi je gère le reste du ménage. Et je déteste ça parce que c’est LONG. Mais qu’est-ce que c’est long. Et puis il faut y penser… et j’avais l’impression qu’une fois fini tout était à refaire… et qu’il y avait ce truc de charge mentale: bon alors je commence par quoi? vitres? Ha non le mieux ce serait le four. Hum… ou peut-être la salle de bain?

Je ne m’en sortais pas. Ni physiquement, ni psychiquement.

Alors, je me suis inspirée de la méthode Fly Lady (je vous en reparlerai). En gros: chaque jour à a son espace de ménage.

  • Lundi : 20 min de salle de bain / toilettes
  • Mardi : 20 min en cuisine
  • Mercredi : 20 min pour les poussières des chambres
  • Jeudi : 20 min pour les poussières du reste de l’appartement
  • Vendredi : 20 min pour un extra (une fenêtre, un placard….)

C’est vraiment un exemple. L’idée a retenir est vraiment de ne pas aller au bout du ménage. Ce n’est pas fini nickel chrome une fois que vous quittez la pièce. Mais globalement votre maison est tout le temps à peu près ok.

Ce qui compte, c’est le temps.

On met une minuterie, on se speed, mais une fois que ca sonne, c’est fini.

Pssssst : une telle organisation fonctionne super bien avec un partage des tâches avec le . la conjointe / les enfants = > on met la musique à fond et chacun bosse sur son « territoire du jour » pendant X minutes. Elle n’est pas belle la vie?

Pseudo-Routine des repas

Ici, c’est moi qui cuisine, j’aime ça. Techniquement, je suis aussi la seule à arriver avant pour faire le repas! Donc je fais.

Néanmoins, faire et surtout PENSER au repas tous les jours… pffff non merci. Vous allez me dire encore un coup de la charge mentale. Mais OUI.
Juste penser : qu’est-ce qu’on a dans le frigo? Ha oui tiens je mangerai bien ça… sauf que la ratatouille périme avant… mais Jules n’aimes pas la ratatouille. Bon alors je pourrais faire des croquettes quinoa-ratatouille? Ca devrait passer. Mince je n’ai plus d’oeufs… Faut que je change d’idée… Ca me prenait au moins 15 Min par jour juste d’y penser (parce que je fais 95% du maison aussi… je ne m’aide pas).

Maintenant, on a notre routine: on réfléchi aux repas de la semaine en famille, souvent le vendredi. Chacun propose.

On liste 5 plats qui seront faits dans la semaine. On fait les courses en fonction (et ce n’est plus toujours moi du coup).
Et le WE quand on est là, on en profite pour faire 2 ou 3 plats à l’avance pour la semaine. Ensemble.
On passe donc un chouette moment, je peux déléguer les courses et en plus quand vient l’heure du repas, je SAIS ce que j’ai à cuisiner.

J’avoue qu’on ne le fait pas systématiquement. C’est mon côté rebelle aux rituels et routines en tous genres. Mais on y revient très très régulièrement.

Ca a été long et dur à mettre en place ici. Mais ça me soulage d’un poids… dingue!

Routine pour les enfants

Ici il s’agit de réfléchir à tout ce que l’on dit plein de fois à ses enfants, du type : « Range tes chaussures quand tu rentres, mets tes habits dans la corbeille à linge ». Marche aussi avec : se laver les mains, les dents etc.

L’idée c’est in fine de ne pas leur ordonner de faire ceci ou cela, mais que cela soit fait parce que c’est devenu « routinier ».

Pour les enfants plus grands cela peut tout à fait être une solution à une résolution de problème. Et ce sont eux-même qui vont déterminer la routine à faire. Pour les plus petits (avant 4/5 ans) il faut un peu plus les aider 🙂

Voilà les étapes pour la mise en place d’une routine pour les enfants:

  1. On identifie le problème : hoooo … ils ne se lavent jamais les mains avant de manger
  2. On donne l’info: c’est important de se laver les mains pour ne pas « manger » des bactéries et éviter les maladies.
  3. 2bis Eventuellement on négocie des alternatives: pas de douche, un bain, pas le soir, le matin… on le note (image pour les petits, texte pour les plus grands)
  4. On est soi-même un modèle (on s’impose nous aussi la routine…)
  5. On répète. Ha oui il faut bosser un peu quand même 😉 Répéter, ça ne peut être qu’un mot « les mains », ou demander à l’enfant de vérifier sur une petite feuille ou la routine sera écrite ce qu’il doit faire ensuite…
  6. Arrive le moment où l’on n’a plus à s’en soucier (concorde généralement avec le moment ou ton enfant te prend en flagrant délit de ne pas respecter la routine)

Ca fonctionne aussi très bien pour soi-même : j’ai une routine écrite pour mon Miracle Morning par exemple ! C’est plus facile pour moi de la suivre écrite que de m’en souvenir chaque matin.

Routine pour le départ à l’école

Vous aussi vous avez vécu la galère de partir à l’heure pour l’école? A finir par être tous énervés, agacés parce que en retard?

Une des solutions que l’on a trouvé pour résoudre ce problème de retard est la mise en place d’une routine (pas que, mais ça a bien aidé a un moment).
C’est une routine qui fut écrite, mais qui maintenant est tellement encrée qu’on ne s’en rend plus trop compte.

Pour cette routine ci, on a dû avec mon mari penser non pas en terme de « il faut que ce soit » mais en terme de « combien de temps on a besoin pour ».

Initialement, on s’était dit que 45 min pour se préparer c’était ok.
Et tous les jours c’était la course.

Pour se rendre compte en analysant les choses que notre fils avait besoin de plus de temps le matin pour petit-déjeuner que ce que nous avions imaginé.
Il faut juste se lever plus tôt (ou ne pas trainer au lit 😉 )

On s’est aussi rendu compte (c’est évident, je sais mais sur le coup on n’y avait pas pensé) que juste lui dire c’est l’heure ne lui donnait aucune info.
Il valait mieux lui servir de modèle. En gros, on pouvait remplacer 10 « Tu sais, là on va être en retard, mets ton pantalon » par un élément factuel « les parents sont habillés ».
Au début on était partis sur un faux paradigme: nous les parents on va s’adapter – comprendre adapter notre rythme – en fonction du temps que notre enfant nous laisse le matin. On s’habillera vite si il a mis du temps, on pourra réfléchir à l’accord pantalon-pull si on a 2 minutes (que l’on n’avait JAMAIS).

Quand on a réfléchi à la routine et au comment faire pour que ce soit bien vécu par notre enfant, on s’est rendu compte qu’on avait notre part de responsabilité.

Donc on a des étapes (se lever, déjeuner, s’habiller, se laver dents et visage, manteau-chaussures) que l’on initie NOUS. Pendant un temps, on avait aussi mis une sonnerie sur le portable qui nous indiquait que c’était le moment de mettre le manteau. Comme ça, tout le monde était calé. Ce n’était pas un rythme-routine que pour l’enfant, mais bien pour toute la maisonnée!

Mini-Routine du retour à la maison

Là, c’est vraiment super simple. C’est la première routine que j’ai mise en place à la maison.

Quand on rentrait de l’école, le manteau gisait à terre, les chaussures restaient sur les pieds qui étaient déjà en train de rebondir sur le canapé.

Ca ne m’allait pas du tout. Ca m’agaçait parce que pour le rattraper je rentrait aussi avec les chaussures dans la maison, tout était sale plus vite… je butait sur le manteau pour ranger le mien…

Bref.

Je me suis dit que je n’avais qu’a l’informer du fait que quand on rentre on retire et range manteau et chaussures.

Ce que j’ai fait. Je lui ai montré que je le faisais aussi.

Puis, pendant quelques jours, juste avant d’ouvrir la porte, je lui demandais ce que l’on ferait tout les deux une fois la porte ouverte… au début il ne se souvenait pas… puis c’est rentré.
Ensuite, je lui disais juste en ouvrant la porte: « manteau – chaussures »

Maintenant, c’est lui qui me dit si je vais trop loin dans le couloir « maman, tu sais tu as tes chaussures aux pieds, je t’informe que ça va salir le reste de la maison » … et je fonds. 🙂

PS: ha oui, pensez bien à la manière dont vous indiquez à vos enfants qu’il est préférable de faire telle ou telle chose… car ca vous reviendra un jour ou l’autre dans vos oreilles :D.

Routine-rituel pour le coucher

Je vais faire vite pour celui-ci tout le monde à je pense son petit rituel pour le coucher.

Deux choses intéressantes sur celui-ci chez nous:

  • Ce rituel a été timé : on indiquait les heures précises dessus. Pas tant pour l’enfant que pour le parent… pour que tout les 3 on soit dans le même tempo. Qu’il n’y en ait pas un qui n’arrête pas de dire « plus vite » à l’autre. C’est bien trop épuisant.
  • L’autre chose dont nous nous sommes rendu compte c’est que à 2/3 ans (âge auquel on a construit cette routine) il avait vraiment besoin de visualiser les étapes à faire avant de partir. Du coup on avait dessiné les étapes. C’était hyper moche mais ça fonctionnait. La question une fois les dessins faits à laquelle mon fils adorait répondre c’était : « On fait quoi maintenant? ». Il courrait regarder le papier, et tout fier nous indiquait l’étape suivante!

 

J’espère que cet article sur les routines ou rituels comme vous préférez vous a inspiré pour faire, refaire ou réadapter certaines de vos routines familiales!

Vous nous partagez? Quelles sont vos routines? Vous les avez depuis longtemps? Ca vous aide? Ca vous simplifie votre vie de parent?



Des questions ?

Des interrogations sur les consultations ou votre situation ?
N’hésitez pas !
J’y réponds toujours avec plaisir :)

20 Replies to “6 routines pour se simplifier vraiment la vie de parent”

  1. très sympa ton article et je crois qu’une large majorité de personnes pourra se reconnaitre dans toutes ces problématiques : repas ménage enfant,…
    Je vais peut être m’inspirer de ton rituel du ménage .. à tester !!
    Bises
    Bea

    1. 🙂 Oui on est tous dans le même bateau je pense 🙂 enfin un bateau qui se ressemble! Pour la routine ménage, j’ai mis du temps à comprendre que faire un petit peu tout les jours avait un effet et que ça me fatiguait moins. J’espère qu’il en sera de même pour toi!

  2. Un article très complet, ici avec 3 enfants les routines sont souvent mises à mal mais on essaie de s’y tenir!

    1. ha ha, oui ici aussi parfois c’est « mis à mal » (genre la routine ménage en ce moment parce que je suis crevée), mais bon, c’est la vie 🙂

  3. Article très complet et encourageant! Nous aussi on a nos petites routines et habitudes pour faire gagner du temps et ça marche plutôt bien! Bonne continuation

    1. Oui ça marche bien! IL faut juste un peu de temps pour y réfléchir et tenir le cap le temps de la mise en place :). Est-ce que tu voudrais nous partager quelques unes de tes routines préférées?

  4. Chouette article. Je n’avais pas pensé à la ‘routine repas’. On va essayer.

    1. 🙂 C’était un peu contraignant au début, mais on a trouvé nos marques. Et ce qui est sympa aussi (en tout cas que j’aime beaucoup) c’est le fait d’en discuter tous ensemble et que les enfants aient leur mot à dire. C’est l’occasion aussi de rappeler les règles de l’équilibre alimentaire: ok pour le burger, mais c’est compote en dessert par exemple.

  5. Je découvre ton site !! Il est super !! 🙂 Franchement à côté, je suis nulle lol.
    Tes articles sont vraiment TOP !!
    Moi avec mon ainé, j’étais obligé d’instaurer une routine sinon il se sent perdu et refuse tout !

    1. Merci Alexia, c’est gentil! Tu sais, pourtant je me pose toujours autant de questions en les publiant… est-ce que c’est clair? pas trop long? Compréhensible? blablabla…. 🙂
      Oui ton retour concernant ton fils me parle: certains enfants ont besoin de maitriser et du coup le fait d’avoir des routines est bénéfique pour eux particulièrement.

  6. Super article ! Je trouve tes conseils complets et très utiles. Je trouve que c’est important de trouver sa routine à soi, qui matche avec nos horaires, notre énergie et nos envies ! Continue comme ça j’aime beaucoup ton blog

    1. Merci beaucoup Noémie pour ton retour et tes encouragements! Complet et utile, ça me va 😀

  7. Oh dieu merci ! ! un article complet… qui aide aussi. La routine du ménage, je vais m’en inspirer parce que je me sens vraiment mal à l’aise par rapport à ça ayant eu une mère hyper maniaque avec une maison hyper carré, je me sens souvent dépassée et surtout pas à la hauteur. Pour la routine du coucher, tu l’as vu lu sur mon blog, d’ailleurs merci i d’être passée… je vais te contacter pour l’interview.

    1. Merci Priscilla. Oui le ménage, c’est encore le truc que je zappe quand je suis trop fatiguée. Comme cette semaine :p mais la routine ménage remet les choses dans l’ordre en quelques jours ! Avec plaisir pour l’interview!

  8. Bel article, merci pour ce partage!!
    C’est important de dire et redire que tout d’abord, il faut expliquer à notre enfant ce qu’on attends de lui!
    Je me suis déjà penchée sur la méthode Flylady et je m’en suis inspirée pour garder certaines choses (je n’aime pas trop le côté un peu trop militaire). Le timing 15 min pour ranger et/ou nettoyer est super et si simple!!
    Je vais tester la routine « repas », j’espère alléger ma charge mentale!! 😉

    1. Merci pour ce retour Marion 🙂
      Oui c’est important de dire et redire (même à 15 ans!) ce que l’on attend d’eux!
      Pour Fly Lady, je te rejoins, je n’aime pas tout, mais j’ai pris ce qui me semblait être applicable facilement et à tout le monde. Tu me diras pour la routine « repas » chez nous ça nous a aidé à réduire les dépenses aussi!

  9. Super article, merci Anne, de quoi travailler à prendre plus de temps pour moi pour les vacances, je te remercie, c’est inspirant !
    J’ai la chance d’avoir une maman qui nous prend les enfants régulièrement chacun leur tour, ce qui nous fait des « sas de décompression » avec mon homme. Et ça nous permet aussi de passer du temps que avec l’un/ que avec l’autre (enfant)… pendant que l’autre fait le plein d’attention aussi chez sa mamie.
    Le petit plaisir des prochaines vacances, c’est que nous avons 5 jours sans l’un ni l’autre, j’aime mes enfants, mais je tiens aussi à mon couple et la routine que nous avons installé avec mon homme, c’est de nous accorder régulièrement des pauses à 2. Avec un enfant, c’était easy, avec 2, c’est plus chaud et ces moments sont d’autant plus précieux 😉 !

    1. Ho que oui!! Prendre du temps pour le couple, c’est vraiment un truc super important! Tu as raison ,ça pourrait faire l’objet d’une routine supplémentaire! On a tenté, mais pas bien réussi chez nous (pas vraiment de parents dispos régulièrement, même si, maintenant à chaque vacances on trouve un binôme de grand-parents prêts à nous rendre service)!! Par contre, on tente au moins une fois dans cette semaine « off » de prendre une vraie soirée à deux!! La semaine prochaine, c’est théâtre!
      Et merci pour les commentaires positifs sur les articles, ça me motive pour en faire d’autres 🙂

  10. Hello,
    Merci pour l’idée du ménage … je ne m’en sors jamais et c’est vrai qu’on peut répartir un peu chaque jour quelque chose !! Super idée.

    C’est vrai que nous aussi on a installé une sorte de routine dans les tâches ménagères et ça soulage bien comme tu dis.
    Pareil pour nous Monsieur s’occupe de la vaisselle en général ! À croire que c’est une tâche faite pour eux :p !

    Merci pour tout ces précieux conseils en tout cas.
    Douce fin de journée, Lili

    1. Haha, oui les messieurs et la vaisselle… ou les poubelles. C’est marrant comme c’est souvent ça… Il faudrait que je me penche sur la raison qui fait que…
      Avec plaisir pour les pistes proposées 🙂 n’hésite pas à revenir me dire si tu as tenté de faire un peu tous les jours pour le ménage… 😉 et ce que ça a donné!

Laisser un commentaire