École maternelle, crèche : 13 astuces pour aider à la rentrée des plus petits !

Votre enfant a de 2 à 6 ans ? Il rentre à la crèche, à l’école maternelle ? Et vous vous demandez comment faire pour adoucir les premiers jours ? Comment l’aider pour sa rentrée en somme.

Je vous livre ci-dessous quelques astuces, valable pour la première rentrée, mais aussi pour les suivantes.

Piochez, testez, faites comme vous le sentez, en fonction de votre organisation familiale. N’hésitez pas en commentaire à me confier vos astuces, je les mettrais dans l’article pour l’enrichir 😉

Ne voyez aucune priorité dans la liste que je vous propose, ce sont des astuces pour aider votre enfant à faire une rentrée réussie et zen. Encore une fois, lisez et prenez ce qui vous semble le plus adapté pour adoucir les premiers jour de votre (vos) enfant(s).

1- Visiter l’école en avance, refaire le trajet

Pour vous comme pour votre enfant, cela peut être utile de regarder l’école de l’extérieur, de voir ou elle est située. De regarder le trajet optimum, et le temps que cela vous prendra (je pense à votre organisation future 😉 ).
Idéalement, vous avez pu visiter l’école maternelle ou la crèche avant le jour J, ou bénéficier d’une ou plusieurs journées d’adaptation qui aident vraiment à une mise en route en douceur.

2- Prendre le doudou ou sa tétine et vérifier qu’il aura le droit d’y recourir

Pour le tout petits qui ont l’habitude d’un doudou, d’une tétine… C’est important de leur en permettre l’accès quand ils sont séparés de vous.
Cela vaut le coup d’en parler à la maitresse avant la rentrée ou dès le premier jour.
Plusieurs techniques existent (libre accès au doudou, table à doudous / tétine à l’entrée de la salle de classe, voir rangé dans le sac ou dans une étagère). Cela permettra de rassurer votre enfant sur ce point au moins ;).

3- Rester avec votre ou vos enfants les premières heures

C’est un nouvel endroit pour lui, inconnu, avec des règles inconnues, des adultes inconnus, des jeux inconnus, ça fait beaucoup ! C’est que c’est un changement l’école maternelle ou l’entrée en crèche. Un minimum de transition n’est pas de trop. Essayez de vous organiser pour rester avec lui le plus possible au début. Découvrez avec lui les jeux, les livres, les rythmes…. Ce sera plus simple !

Il verra ce lieu comme un lieu sympathique où l’on peut découvrir des choses et non comme un lieu hostile qui deviendra le symbole de la séparation d’avec ses parents.

C’est d’autant plus vrai si votre enfant est resté avec vous ou une nourrice les années précédentes. Il lui faut du temps pour s’habituer.

4- A l’aide de petites images, résumez sa journée pour la préparer

Prendre quelques images trouvées sur internet ou des photos personnelles qui résumeraient la journée. Par exemple :
– petit déjuener
– départ à l’école maternelle ou crèche
– école
– repas école
– sieste école
– papa et maman (soyons fous, c’est la rentrée) viennent te chercher

Imprimez tout cela sur un papier, en hauteur ou longueur, mais gardez une seule ligne à suivre pour faciliter la « lecture » de votre enfant de manière chronologique. Et imprimez le.
Ensuite passez un petit temps pour détailler avec lui sa future journée

Attention, pas trop d’étapes, c’est trop dur de suivre pour leur tête 5/7 images ca me parait bien. Mais adaptez cela à votre vie !

L’idée est de pouvoir lui montrer les étapes à l’avance, qu’il puisse si les accompagnants le veulent bien, l’aider à se repérer dans l’espace temps.

Si il y revient, qu’il vous pose sans cesse les mêmes questions ou qu’il veut garder le document avec lui, c’est que vous répondiez à un de ses besoins, c’est gagné !

5- Raconter notre école maternelle, notre rentrée, quand nous étions petits

On oublie trop souvent à quel point nos enfants adorent que l’on leur raconte notre histoire. Racontez comment c’était pour vous, vos émotions, vos peurs… confiez vous à lui (toutes proportions gardées bien sûr !). Partagez vos sentiments d’alors !

6- Éviter de survendre l’école, ni la joie de la première journée

J’entends beaucoup de parents rassurer les enfants en survendant l’école : « tu vas voir, tu vas t’amuser, tu auras des copains-copines, la maitresse est géniale, les repas dignes d’un 4 étoiles… (comment ça je m’emballe ?) ».
On a tous plus ou moins envie de faire ça, parce qu’on vend du rêve à notre chérubin. C’est chouette à faire. Et surtout, on se projette nous aussi sur le fait qu’il / elle va ADORER sa première journée.
Mais soyons honnêtes, ce n’est pas ça une rentrée, c’est long de découvrir une amitié, de se rendre compte que la maitresse est effectivement chouette ou l’inverse… .
Ils risquent d’être fichtrement déçus. Voir de vous en vouloir d’avoir menti.

Une rentrée, c’est de la découverte. Tentez donc de remplacer les phrases précédentes par « tu vas découvrir de nouveaux enfants, certains deviendront sans doute des amis » « tu verras sans doute des jeux que tu connais et d’autres que tu ne connais pas » ou tout autre chose du même type.

7- Écouter les peurs et les craintes de la séparation ou de l’adaptation à l’école maternelle ou crèche

C’est le moment de dégainer l’écoute active, la fameuse. Celle que j’apprends régulièrement aux parents qui viennent me consulter tellement cet outil est merveilleux. D’une simplicité déconcertante. Et pourtant délicate à manier.
Promis, un jour j’en fait un article ☺

8- Dessiner un petit cœur sur le poignet pour aider au premier jour de la rentrée

Les enfants adorent ça. Un petit cœur pour avoir son papa, sa maman ou les deux à ses côté toute la journée.
L’année dernière nous l’avions mis sur la paume de sa main. Erreur.
Une main ça se lave.
Et donc le cœur part.
Préférez donc le poignet 😉

[edit] Une maman a pensé à faire un petit bracelet pour sa fille, qui aurait la même signification « je suis avec toi ».

[edit] Un coeur pour tout le monde « Je ne l’ai fait à A. que pour le deuxième jour de classe, et il a adoré l’idée. Ensuite, il a demandé que je m’en dessine un aussi, pour que je me souvienne que lui, S. (son frère) et M. (le père et mari) m’aimaient. »

8 Bis Variante, le kissing-hand pour accompagner un tout petit lors d’une séparation

[edit] « En classe, sa maitresse a fait un truc similaire (the kissing hand). Le matin, je lui fait un bisou au creux de la main qui reste là toute la journée, et quand il se sent triste ou que je lui manque dans la journée, il peut se caresser la joue, et ça lui fait un bisou. »

9- Y aller doucement, petit à petit

C’est un grand changement pour votre enfant. Il y a les enfants qui s’adaptent vite, d’autres moins. Cela ne préjuge de rien pour la suite. Ce qui est certain, c’est que votre enfant à besoin de votre accompagnement aujourd’hui pour traverser cette épreuve.

10- Prévoir un temps de décharge

Alors, là c’est une super-astuce que vous ne verrez pas souvent je pense. Prenez un whisky et lisez ci-dessous.

Je vous explique : l’enfant qui va à l’école prend sur lui. Beaucoup.
Pour être bien sous tout rapports. Parce que oui, avec vous il peut être terrible, mais avec la maitresse ou le maitre, il arrive à se canaliser (logique, vous vous l’aimez, l’autre il ne sait pas ce qu’il / elle est capable de faire).

Mais ce n’est pas sans conséquences… Toute la frustration, tout l’énervement qu’il a contenu dans la journée (attention, oui je sais ça fait mal, d’où le whisky) … c’est vous qui allez en bénéficier.

Concrètement, quand vous récupérez votre enfant, il risque de craquer, péter un boulon, un câble… quelle que soit l’expression, en clair, vous allez déguster.

Le truc c’est que plus on écoute cette décharge, plus vite elle fini.

Une fois qu’on le sait, on s’organise : on prévoit un temps pour que son enfant décharge. Un moment où il peut crier, tempêter, être en colère. Et où on sera disponible pour écouter tout cela.

Pour gérer toute cette tempête émotionnelle, il est nécessaire de lire l’astuce suivante !

11- Se ressourcer avant d’accueillir son ou ses enfants de retour d’école.

Avant d’aller chercher votre enfant, prenez quelques instants pour vous.
Même 3 minutes le temps de monter l’ascenseur, ou quelques respirations avant de sortir de la voiture.
Prenez cet instant pour être calme au moment où vous allez re-découvrir votre enfant après cette journée éloignée de vous ; pour vous souvenir qu’il aura besoin de toute votre attention dans les minutes qui viennent et que probablement il va décharger.

12- Préparer un accueil spécifique pour les premiers jours de la rentrée.

Toujours dans la continuité des deux astuces précédentes, spécifiquement pour les premiers jours : simplifiez vous la vie !
Les premiers jours de la rentrée : anticipez vos repas, lâchez sur certaines choses : le bain tous les jours par exemple. Simplifiez vous la vie pour garder le lien émotionnel avec vos enfant. C’est bien le plus important, non ?

13- Prévoir quelque chose d’un peu spécial pour le soir et le leur dire

Cette astuce est une de mes favorites quand j’ai quelque chose à faire que je n’aime pas : je me prévois quelque chose de chouette pour après. Et je fais la même chose avec mon fils. C’est très utile, ça permet de penser aux choses sympa à faire plutôt que de se focaliser sur les éventuelles difficultés à venir.
Ce n’est pas forcement un truc incroyable ou cher.
Ca peut être un repas particulier par exemple. Typiquement, je pense que chez nous ce sera frites de légumes au four pour le jour de la rentrée et on va essayer que son père aille le chercher 😉 (ce qui n’arrive quasi jamais !)

La projection sur la fin de la journée est très aidante pour adoucir la première journée d’école maternelle ou de crèche!

 

Et vous? Vous avez des astuces qui vous ont aidé? Partagez-les avec les autres lecteurs en les mettant en commentaire ci-dessous! Je compléterai l’article avec vos suggestions.

 



Des questions ?

Des interrogations sur les consultations ou votre situation ?
N’hésitez pas !
J’y réponds toujours avec plaisir :)

12 Replies to “École maternelle, crèche : 13 astuces pour aider à la rentrée des plus petits !”

    1. Avec Plaisir!

  1. Merci pour cet article, Anne 🙂
    A quand un article sur la p***** de semaine avant la rentrée?
    😀

    Dounia

    1. Ha oui ce serait pas mal un article sur comment s’organiser pour une rentrée sereine…. L’année prochaine peut-être 😀

  2. Merci beaucoup Anne, petits trucs très utiles à relire, je suis fan du petit coeur sur le poignet, je vais lui proposer mais comme il rentre en grande section je ne sais pas encore ce qu’il va en penser 😉

    1. Avec plaisir! A voir pour le petit coeur… comme il est grand… Ca va dépendre de son besoin.
      Une lectrice m’a dit en mail qu’elle pensait à un petit bracelet pour le jour J, ça peut être une alternative qui collerait mieux?

  3. Effectivement je pense que je leur aurais survendu l’école. Surtout que Isaac veut y aller pour apprendre à lire. En PS il va être déçu je crois

    1. Heu… oui, clairement on n’apprend pas concrètement à lire en PS malheureusement ;(
      Ne pas rajouter de l’attente « irréaliste » me parait encore plus intéressant dans ce cas. Etre réaliste, c’est plus simple et en plus, les enfants sont hyper sensibles au fait de pouvoir faire confiance aux adultes qui l’accompagnent dans la vie. Si ce n’est pas comme vous avez dit il risque d’être plus méfiant à l’avenir sur ce que vous lui proposerez/direz… à réfléchir donc!

  4. Ma nièce vient de faire sa rentrée, et elle pleurs tous les matins, je vais transmettre ton article à ma soeur, pour qu’elle puisse tester tes astuces, car je sais pas qui est la plus mal, ma nièce ou ma soeur ! J’aime beaucoup ta façon d’écrire, même si les astuces ne me concerne pas (mon seul enfant est un chat 😂) j’ai passé un bon moment à te lire !

    Bisous

    1. Ho choupette…oui c’est vrai que ça brise le coeur quand on est parent… Il est probable que ce soit ta soeur qui soit au plus mal 😉 Merci pour les compliments, même si je ne donne pas dans le chat ;D

  5. J’ai quasiement tout fait pareil ahah. Visiter l’école, faire le trajet, écouter les peurs et les décharges, parler de quand j’étais à l’école etc… Ma fille ne voulait pas pour le petit coeur dessiné sur le bras / la main, je lui avais proposé aussi.

    1. Ha dis donc la totale!! 😀 Et alors comment s’est passé la rentrée finalement?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.