[Happy DIY] Un mandala de feuilles d’automne

Cet après-midi, on a finalisé un « Mandala » avec mon fils.
C’était très agréable, mon fils trouve cela super joli, il s’émerveille devant toutes les minutes, même si la participation était parfois chaotique!

Préparation et rangement : …. Assez long… belle occupation pour les jours de pluie
Activité : Pour les petits, il vaut mieux faire 15 min en plusieurs fois: nous on l’a fait en 3 sessions. Pour les plus grands, ca devrait les occuper au moins une heure

Ce que j’ai utilisé pour notre mandala

  • Des feuilles, idéalement de toutes les couleurs, en ramasser des jolies… il en faut pas mal de chaque sorte. C’est l’occasion de parler des arbres, des différences de couleur, de forme des feuilles… une activité en soi.
  • Un grand carton nous on a récupéré un carton plume dehors (0 déchet power!)
  • De la colle type colle à bois
  • Un pinceau
  • Un crayon de papier, un bout de ficelle et une punaise
  • Un enfant ou plusieurs avec qui faire le mandala.

Préalable

Ramasser des feuilles lors d’une ballade en forêt, les faire sécher entre plusieurs feuilles et presser: nous on les met entre du papier journal un grand carton dessus et des livres par dessus.
Le laisser une semaine (oui bel apprentissage de la patience)!
Et quelle joie de re-découvrir les feuilles bien aplaties, pleines de couleur!

Comme d’habitude:protéger ce qui doit peut l’être : autant vous concentrer sur l’activité plutôt que sur le ménage.

Feuilles sèches prêtes ? Carton et pinceau en main, on y va!

On trace sur le carton de fins cercles en crayon-mine en s’aidant du fil et de la punaise.
Je pense qu’on doit pouvoir aussi gérer les choses avec un grand plat bien rond et une petite assiette… à vous de voir. Ou même te tenter sans. L’idée c’est de « guider » le mandala.

C’est parti !

On trie les feuilles, on les choisi… nous on est partis des petites pour le centre.
On les encolle avec de la colle à bois côté verso et hop on colle en suivant le tracé.
L’avantage de la colle à bois c’est que ça s’étale assez bien et que ça disparait visuellement en séchant.

Une fois le premier cercle terminé, on attaque le second.

Selon l’âge et l’intérêt des enfants, on peut faire une pause, coller à leur place (mon fils a passé un temps infini à couper très précisément les tiges des feuilles rouges pendant que je « devais » les coller) et il a été RAVI du résultat (c’est bien ce qui compte non? => il a participé à l’activité – bon pas comme je l’imaginais au départ, et était content d’avoir fait quelque chose de « joli » ensemble).

Suivant les feuilles, leurs couleurs, leurs tailles, la taille du carton… les réalisations sont très différentes les unes des autres!

Côté budget : carton plume trouvé dans la rue, colle à bois d’un ancien bricolage pour la maison et feuilles ramassées en forêt : activité 0€!

Bilan

Enfant ravi – maman aussi – déco jolie (mon fils le montre à toute personne venant dans la maison 🙂 ) un peu comme le Terrarium en fait 🙂

 

Si vous avez plusieurs enfants, ils peuvent faire chacun le leur, ou décider ensemble d’en faire un collectif (gros exercice de gestion des envies de chacun!)

Alors ?
Vous l’avez testé ?
Envoyez moi votre photo, je la mettrai en ligne :)!

 

 

 



Des questions ?

Des interrogations sur les consultations ou votre situation ?
N’hésitez pas !
J’y réponds toujours avec plaisir :)

Laisser un commentaire