Maman, c’est quoi une punition? Ca sert à quoi?

C’est la question que m’a posé mon fils, il y a quelques jours, suite à ce qu’il entend à l’école « tu es puni!! » dans la cour de récré.

J’étais un peu en difficulté de lui répondre simplement sur le pourquoi et le comment des punitions.
Ce dont j’étais sûre c’est de ne pas aimer ça quand j’étais enfant.

Du point de vue des adultes, la punition, c’est souvent le graal!!

Régulièrement, j’entends les parents devant les grilles : « Les punitions il n’y a que ça de vrai. Sans ça ils ne comprennent pas ». Ou… « ho cet enfant mais il est terrible, ben c’est normal, il n’est jamais puni ».

Ou au café, « bon d’abord je leur explique hein, mais ensuite je punis si ils ne comprennent pas. »s’ensuit généralement un « non mais je leur explique bien pourquoi ils sont punis sinon ça ne fonctionne pas ».
D’autres fois on poursuit par un « si jamais ils ne comprennent pas la première punition, mais généralement ca va, mais sinon on met une punition plus grande. »

Dans les librairies aussi, les livres « d’éducation » expliquent régulièrement COMMENT bien punir, POURQUOI punir (se faire respecter, hé hé).

Mes souvenirs d’enfant me disent que la punition c’était le mal

Depuis la naissance de mon enfant quelque chose me chagrinais sur cette histoire de punitions. Je ne me rappelais pas d’avoir aimé cela, ni d’avoir suite à une punition voulu de bon cœur changer de comportement.
Au mieux, une bonne envie de me soumettre (je n’étais pas du genre rebelle) afin d’éviter une seconde punition. D’autres avaient envie de la contourner… et du coup de se cacher pour refaire la même.

Et puis je me souvenais d’une fois (je devais avoir 8/10 ans) où après avoir cassé quelque chose chez quelqu’un (une planche de cuisine avec laquelle nous avions joué au base-ball…et qui a en toute logique pas supporté le traitement), je suis allé en informer mon père… qui au lieu de me gronder ou autre (je ne m’explique toujours pas pourquoi il a fait ça ce jour là), est venu avec moi (oui oui, il ne m’a même pas laissé seule, il est venu me soutenir) s’excuser auprès de la personne à qui j’avais emprunté la-dite planche en proposant que nous allions tous les deux le samedi suivant racheter sa remplaçante.

Je me souviens que ça avait été très dur d’aller admettre auprès de cette personne que j’avais utilisé sa planche:
1/ sans permission
2/ pour un usage qui à priori ne pouvait convenir
Je me souviens aussi et surtout, que j’ai eu beaucoup de gratitude envers mon père ce jour là (et encore aujourd’hui en évoquant cette anecdote), parce que pour une fois, je ne me suis pas sentie jugée, humiliée, mise à l’écart ou que sais-je mais soutenue. SOUTENUE.

Du point de vue de l’enfant

icone

L’enfant que j’étais, face à l’attitude paternelle d’accompagnement à d’une part senti le soutien de son père, mais aussi appris la règle, la VRAIE règle de la vie: quand on abîme quelque chose, on s’excuse et on répare. De plus, et ce n’est pas négligeable : j’étais très heureuse d’avoir ce papa là, à ce moment là, j’étais totalement en phase avec lui. Je sentais que je pouvais lui confier tout et n’importe quoi, que je serai accueillie et accompagnée.

Et je peux vous assurer qu’il n’avait pas eu besoin de me dire que j’aurais dû réfléchir avant d’aller emprunter un objet sans permission ou pour un usage non homologué!

Il n’avait pas eu besoin de me gronder/ sermonner / priver de… et aujourd’hui encore j’en retiens la leçon (qu’il ne m’a pas donnée donc… :p vous suivez?)

Haaaaaaaaaaaaaa!!!!!

Alors, me voilà toute jeune maman (mon fils avait à l’époque 16 mois) devant mon tout jeune enfant qui commençait à vivre sa vie avec des règles non compatibles avec les miennes….avec d’un côté la terre entière qui semble me dire que sans la punition, je n’arriverai à rien… et de l’autre côté mon expérience d’enfant qui me disait le contraire et qui était plutôt aligné avec mes tripes de maman.

C’est un des sujet qui m’a fait entrer dans l’éducation positive. Rechercher. Creuser. Tester. Vérifier.
La punition: bien ou mal? Bien si… et mal si? Bien quand? A quelles conditions?

Parce que au final, ce que je souhaite plus que tout au monde… c’est (je suppose comme beaucoup de parents) que mon fils apprenne la règle, mais aussi qu’il ait confiance en moi, que notre lien si fort ne soit pas émoussé!

Alors, je vous emmène pour un gros dossier autour de la punition, plein de références et de réflexion. Qui je l’espère va vous faire cheminer, à votre rythme. Vous interroger. Et n’hésitez pas à commenter si vous avez des questions!

On y va:

C’est quoi exactement une punition ?

 



Des questions ?

Des interrogations sur les consultations ou votre situation ?
N’hésitez pas !
J’y réponds toujours avec plaisir :)

2 Replies to “Maman, c’est quoi une punition? Ca sert à quoi?”

  1. […] savons désormais que les souvenirs d’enfants n’aiment pas les punitions, mais aussi pourquoi les parents l’utilisent pour le bien de leurs enfants… mais est-ce […]

  2. […] me souviens petite (oui je vous refais le coup des souvenirs) de ressentir lors des menaces ou des punitions une vague glaciale qui me figeait sur place. Je me […]

Laisser un commentaire