« On range! » Se simplifier la vie de papa / maman, le début de la bienveillance parentale!

Tout les parents qui viennent me voir ont une forme de fatigue, plus ou moins prononcée (plutôt plus que moins d’ailleurs).
Et c’est vrai: être parent c’est épuisant, c’est difficile, c’est même carrément usant.
Etre un papa ou une maman bienveillant(e), si on n’a pas bénéficié de cette même bienveillance enfant, est encore plus épuisant.
Etre parent bienveillant, c’est bien souvent faire passer les besoins de son ou ses enfants avant les nôtres… Sauf que nos besoins à nous existent aussi et que l’on ne peut pas les nier en permanence !

Comment arriver concrètement à prendre soin de sa fille quand on n’a pas son quota de sommeil ? Comment répondre calmement à son fils quand on essaie de ranger pour la 153 579 fois la maison et qu’on vient, encore, de marcher sur un lego ? Il nous faut trouver des astuces.

Une des pistes à envisager est tout simplement de se simplifier la vie ! Se simplifier l’existence. Je vous propose de commencer par se simplifier la vie par le rangement ! Par l’organisation familiale en somme! Ca parait assez éloigné du problème ? Je vous rassure on est en plein dedans: organiser sa vide de famille et se la simplifier, c’est une des clés d’une vie de famille épanouie.

Simplifier son rangement pour simplifier sa vie de parent

Qui n’aimerait pas gagner quelques minutes/heures par jour à ranger jouets et affaires de chacun ?
Même si vous ne gagnez que 20 minutes par jour cela fait… 20×7 par semaine soit 140 min. : 2h20 par semaine ! 2h20 où vous pouvez faire autre chose (jouer avec vos enfants, lire, regarder un film, prendre soin de soi…).

Par ailleurs, certaines mamans et (bizarrement ?) surtout certains papas, que j’ai rencontré dans ma pratique, m’ont confié être complètement stressés quand la maison n’était pas rangée (clairement, une réminiscence de la manière dont nous avons été élevés et du stress associé à cette pression).

Alors je me suis dit qu’un petit article sur quelques astuces que l’on peut mettre en place chez nous, pour simplifier la vie des parents que nous sommes, pouvait être une bonne idée.

Simplifier sa vie de papa ou de maman… par la rotation des jouets

Moins il y a de jeux à ranger, moins on a besoin de ranger.
Alors on prend quelque temps pour désencombrer les jeux et tour de magie, la maison est mieux organisée.
Pas question de punir, non, sur ce sujet, vous me connaissez (lien), pas question de jeter ou donner.
Non.
Il est juste d’isoler les jouets et de ne pas les proposer tous en même temps.

Ce n’est pas clair ?

Concrètement, on pratique la rotation des jouets en en isolant une partie en haut d’une armoire ou à la cave, au grenier, sous un lit… On en met moins à disposition des enfants en somme.
Et quand on voit que son fils s’ennuie et que sa fille tourne en rond, on alterne. On range les jeux qui étaient sortis et on sort les autres. Ca facilite vraiment l’organisation familiale au quotidien.

Techniquement, pour le faire très très bien, voilà comment il faut procéder :

  1. On sort TOUS LES JOUETS des enfants et on les met dans une pièce.
  2. On isole ceux qui sont indispensables (la poupée, la draisienne, les légos… à vous de voir).
  3. On prend les autres, et on en fait 2, 3 ou 4 paquets assez similaires en terme de développement : on met dans chacun par exemple un jeu type Memory, un jeu de cartes, un jeu de coopération, quelques doudous, un puzzle, etc.
  4. On met chaque lot dans un sac et on tourne : toutes les semaines ou tous les 10 jours, on range tout hormis l’indispensable dans un sac, et hop on sort un autre sac.

Ça permet de ranger régulièrement assez peu de jeux au final.
Ca évite par là même d’égarer des pièces parce qu’elles se trouvent dans une autre boite (vous avez ça chez vous aussi… il y a des pièces qui migrent….). Comme on refait le point régulièrement et avec peu de boite, c’est easy.

Moins de jouets à disposition, c’est très bon pour le développement des enfants

Voici un tout petit extrait d’un article du Huffington Post que je vous encourage à lire en son entier:
« Simplicity Parenting vous encourage à acquérir moins de jouets afin que les enfants se consacrent pleinement à ceux qu’ils ont déjà. Payne définit ainsi les quatre grands piliers de l’excès: trop d’affaires, trop de choix, trop d’informations et trop de rapidité.
Quand ils se sentent submergés, ils perdent les précieux moments de loisir dont ils ont besoin pour explorer, réfléchir et évacuer la tension. Un excès de choix compromet le bonheur, car il réduit les moments d’ennui qui stimulent la créativité et l’apprentissage autonome. »

Double intérêt, c’est bon pour nous et pour les enfants, bingo !

C’est simple de simplifier sa vie de parent : il en faut moins dans la maison !

On change de technique : on fait en sorte d’en avoir moins dans la maison.
Alors, pour Noël et les anniversaires, on demande des expériences.

Pas des jouets qui vont moisir derrière un lit. Non, des expériences à vivre en famille ou seul par exemple.

Par exemple, on peut demander des pass ou des places pour des parcs d’attraction, pour des musées, pour des ateliers (fabriquer telle ou telle chose) ou des stages (sport, musique…). Des places pour des spectacles, pour du théâtre, etc.

Les enfants adorent, cela les nourrit vraiment, cela leur permet de passer du temps avec des adultes qu’ils aiment et cela n’encombre pas la maison. C’est tout bénéf’, non ?

Je ne dis pas que tout doit être remplacé par ce genre d’expériences mais, si vous le faites pour la moitié des jouets, vous verrez cela vous évitera une partie du rangement ! Maison plus facilement rangée et organisation du planning familial au top!

On peut simplifier sa vie de parent en désencombrant la maison

Je ne parle pas que de la chambre des enfants, je parle de toute la maison.
Désencombrer, c’est se débarrasser.
Par expérience, il vaut mieux le faire petit à petit.
Pas trop d’un coup, au risque de se dégouter.
Plusieurs techniques existent: jeter un truc par jour ou prendre 10 minutes par jour pour débarrasser un bout de tiroir ou de placard (mettre un timer pour ne pas partir dans 40 min. de rangement effréné qui vont vous dégouter à tout jamais d’en refaire).
Marie Kondo dans son ouvrage La magie du rangement donne une astuce pour se débarrasser des choses : regarder l’objet et se demander s’il nous apporte de la joie. Si c’est non, même si c’est offert par tante Gertrude, on s’en débarrasse, ce sera toujours ça de moins à épousseter ou à ranger 🙂

Chez nous, on a beaucoup désencombré la cuisine, les vêtements des adultes, les jouets… et il y a un panier à donner dans l’entrée : quand on s’aperçoit que l’on n’utilise pas telle ou telle chose, on le met dedans. Et on donne le contenu du panier à des associations autour de chez nous.

Je n’ai pas testé, mais je sais qu’il y a une autre piste qui existe : à chaque fois que quelque chose entre dans la maison, quelque chose doit en sortir.

Personnellement, je n’y arrive pas du tout : je ne peux coordonner les sorties avec les entrées en fait… il faudrait que je garde les trucs à jeter des mois pour la fois ou je vais acheter ou ramener quelque chose à la maison. Trop compliqué pour moi. Mais je suppose que cela fonctionne pour d’autres personnes.

Simplifier sa vie de parent par le rangement, c’est simplifier LE rangement de toute la famille

Penser à réfléchir à son rangement, c’est une des clés pour ranger plus facilement. Jusqu’à ce que je rencontre mon mari, je n’avais jamais pensé à ça. C’est lui qui m’a ouvert les yeux sur cette nécessité du « chaque chose à sa juste place ».

Si un tiroir ou un placard est trop encombré, on ne range plus dedans, même ce qui est censé s’y trouver, n’est-ce pas ? Alors on vide, on trie, et on simplifie.

Ainsi, j’ai donné une partie de mes ustensiles de cuisine. Tant pis. Je ne les utilisais que 2 fois par an maximum. Voire jamais.

Penser à réfléchir à son rangement, c’est une des clés pour ranger plus facilement.

Alors zou. Si on a une cave ou un grenier, c’est plus facile : on met tout ça dans un carton, on le stocke, on l’ouvre à nouveau quelques mois plus tard et on avise si on garde ou non. Ça a permis de ranger différemment la cuisine et de la ranger plus vite.

Typiquement, pour les jeux à petites pièces, j’adore le système des sacs-tapis-de-jeu comme celui-ci : Sac Play and go

On peut les acheter tels quels ou les fabriquer. Ranger devient facile : on peut jeter les jouets dedans, voire on demande à l’enfant de rester dans le tapis pour jouer et au moment du rangement il n’y a qu’à tirer la ficelle 🙂 !

Sinon, de grands bacs en plastique, pourvu que l’on ait de la place pour les ranger, c’est très bien aussi en terme de praticité (en terme écologique, c’est autre chose, mais parfois on ne peut pas tout faire, il faut choisir son combat).

Et on sépare les lieux : chez nous, les playmobils c’est dans la chambre, les lego dans le salon. Parce que honnêtement, séparer un a un les playmobils des lego, c’est l’horreur. Donc je limite les possibilités de mélange 🙂 et ca me facilite le rangement!

Pour ranger ses vêtements, on peut s’inspirer de Marie Kondo, toujours dans cet ouvrage : La magie du rangement. Cela parait très bizarre de ranger les vêtements de la sorte, mais pour certaines choses, je trouve que c’est très pratique!

Vous n’êtes bien évidement pas obligé de tout mettre en place, mais :

Cela vaut vraiment le coup, quand on est un papa ou une maman qui manque de temps de réfléchir à son rangement et à l’organisation générale de la maison.

Si trop de choses trainent partout, c’est probablement : qu’il y en a trop, que le rangement n’est pas facile, ou que ce n’est pas fait assez régulièrement.

Vous noterez que je n’aborde pas du tout la question du fait de faire ranger les enfants !
C’est fait exprès. Nous, les parents sommes les plus à même de mettre en œuvre le changement. Alors si changement il doit y avoir, mettons déjà en place ce qui nous concerne. Soyons en paix avec notre propre organisation avant d’aller voir celles des autres.
De plus, les enfants nous imitent, c’est un de leurs principaux vecteurs d’apprentissage. Alors avec un peu de chance, ça fera déjà bouger les lignes: on range, ils rangent :).

Comment allez-vous prendre soin de vous? Quelle astuce rangement a votre faveur?

Quel est votre astuce chouchou ? Ce que vous aimeriez mettre en place tout de suite ou même ce que vous avez déjà fait peut-être ?
Vous nous faites un petit retour d’expérience ?



Des questions ?

Des interrogations sur les consultations ou votre situation ?
N’hésitez pas !
J’y réponds toujours avec plaisir :)

4 Replies to “« On range! » Se simplifier la vie de papa / maman, le début de la bienveillance parentale!”

  1. Un grand Merci!! dit : Répondre

    Merci à Happy Ménagerie pour ces bons conseils. Ils ont étés appliqués chez nous pas plus tard qu’avant hier!
    Je me suis concentrée sur la chambre de ma fille de 3 ans et je ne me suis pas mis de pression juste ce qu’il faut pour se dire « Allez, on y va! ».
    J’ai procédé sur 3 jours: premier jour pour établir un plan d’attaque aidé de l’article d’HM, 2eme pour quantifier la tâche et visualiser les priorités puis 3eme pour tri, sélection et rangement. (Je pensais mettre plus mais en piochant dans les différentes méthodes proposées plus haut, cela a suffit!)
    Ainsi, Notre Happy Ménagerie à nous, a retrouvée, pas plus tard qu’hier, le plaisir de jouer, de partager de doux moments de complicité dans la chambre qui était un peu boudée par ma fille (3 ans=3tonnes de jouets..)
    Je constate que ma fille visualise mieux sa chambre, ses jouets en en diminuant la quantité et que nous, parents avons de nouveau plaisir à se retrouver dans ce lieux anciennement maudit (fini les vilains lego sous les pieds ou la poupée qui se mets à parler en pleine nuit parce qu’on glisse dessus!). Et en bonus, la certitude que le ménage sera bien plus facile!
    Merci encore à ce site qui fourmille de bonnes idées, d’articles novateurs, mais aussi de conseils pragmatiques et concrets et enfin, merci à Anne, fondatrice d’Happy Ménagerie qui nous accompagne en toute bienveillance!

    1. Ho je n’avais pas vu ce message de suite! merci pour ce commentaire qui donne une manière de faire. C’est pas mal comme ça, petit peu par petit peu. Et oui, mais mille fois oui, les enfants voient mieux et jouent mieux quand il y a moins de jouets!

  2. J’ai vraiment des problèmes avec la salle de jeux des filles! trop trop de jouets. Comme on déménage bientot, nous sommes en cours de tri. Mais pour la nouvelle maison, je note l’idée de rotation des jouets. Merci!

  3. Je suis sûre que ça va changer la donne. Pensez à faire des rangements faciles pour les enfants mais aussi pour vous. Et surtout, pas trop de jeux d’un coup 😉
    N’hésitez pas à revenir me dire ce que ça donne 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.